La machine à spaghetti

Pour nous faciliter la tâche, on se sert souvent de pâtes alimentaires vendues dans le commerce pour mijoter de bons plats de spaghetti par exemple.

machine-spaghettiToutefois, si on n’a le temps, rien ne nous empêche de les fabriquer nous-mêmes en utilisant une machine a spaghetti. De cette manière, on aura des pâtes fraîches, quoi de mieux pour réussir la recette de spaghetti alla carbonara ou celle du spaghetti pesto. Pour les pâtes fait maison, vous pouvez choisir entre divers types de farine : semoule de blé dur, farine de sarrasin ou de mais, farine complète. Il vous faut aussi de l’eau, des œufs et bien évidemment de la machine à pâte.

Pour préparer un pâton, il vous faut 300 g de farine de blé tendre, trois œufs, 1 cuillère à soupe d’huile, ½ cuillère à café de sel et éventuellement une cuillère à soupe d’eau. On commence par tamiser la farine puis on creuse un puits pour les œufs, l’huile et le sel. On mélange le tout avec une fourchette en partant du centre.

Une fois que le tout soit bien amalgamé, on pétrit avec la paume des mains pour avoir une pâte bien lisse puis la battre plusieurs fois sur le plan de travail. On répète les gestes jusqu’à ce que la pâte soit souple, on forme ensuite une boule qu’on enveloppe dans un film alimentaire avant de le laisser reposer pendant une heure au frigo. Pour terminer, on met l’accessoire pour spaghetti sur la machine et on commence la découpe du pâton.